Découvrez la pergola bioclimatique

Pergola murale

pergola-bioclimatique-2.jpgpergola-bioclimatique-4.jpgpergola-bioclimatique-5.jpgpergola-bioclimatique-6.jpgpergola-bioclimatique-7.jpg

Pergola murale : prolongement de votre maison

La pergola murale est une pergola qui est accolée à votre maison. C’est une sorte de prolongement de votre habitation. Ce type de tonnelle est adossé à un mur extérieur de votre maison, généralement le mur donnant sur le jardin ou sur le terrain sur lequel est située votre habitation. Son architecture dépend de vos envies et de vos moyens. En effet, une pergola murale peut être composée pour un modèle simple de quatre supports ou poteaux sur lesquels viennent se « greffer » une toile. Cette toile est souvent conçue en polyuréthane aussi, un traitement ignifuge doit être appliqué à cette texture avec de vous protéger d’un éventuel incendie. Une pergola murale peut être considérée par votre assureur comme représentant une pièce supplémentaire de votre maison. Celle-ci étant accolée à votre résidence, il est indispensable de bien vérifier dans votre contrat d’assurance habitation si l’une des garanties indique la mention pergola. Si une pergola murale est précisée au contrat comme étant une pièce supplémentaire il faudra ne pas oublier de le signaler à votre assureur. En effet, en cas de dommage, votre assureur peut vous appliquer la règle proportionnelle de prime. C’est-à-dire le montant des réparations multiplié par la prime payée sur la prime réellement due.

Prenons un exemple afin de mieux visualiser la perte que vous aurez à votre charge. Votre habitation munie d’une pergola murale subit un incendie. Celui-ci endommage votre pergola que vous n’avez pas signalée à votre assureur. Montant des réparations : 12 000 euros suivants devis des différents corps d’états. La prime que vous payez annuellement est de 1 600 euros. Or, suivant la non-déclaration de votre pergola murale, vous auriez dû payer 1670 euros. Le calcul de l’indemnisation de l’assureur s’effectue comme suit : 12 000 x 1600 / 1670 = 11 497 euros. Vous recevrez donc de votre assurance une indemnisation de 11 497 euros, soit 503 euros de moins que le montant total des réparations. Cette somme restante due est à votre charge.

Des pergolas murales de plus en plus sophistiquées

Une pergola murale peut être réalisée en différents matériaux. En effet, vous pouvez trouver des pergolas murales en bois, en fer forgé ou en acier. Les traitements associés à ces différents matériaux sont peu ou pas les mêmes, à savoir résister à l’eau, aux insectes pour le bois ou encore à la corrosion pour l’acier ou le fer. Ainsi, une pergola murale en bois sera traitée avec des produits exempts de solvant pour éviter l’attaque d’insectes xylophages. Celle-ci recevra également un traitement de liquide hydrofuge afin d’être imperméabilisée. Si vous choisissez une pergola en acier, celui-ci sera galvanisé, c’est-à-dire recouvert d’une surface de zinc évitant la corrosion, celle-ci bénéficiera également d’un traitement époxy qui confère à votre pergola murale une bonne étanchéité.

L’intégration de la nature

Une pergola murale est destinée à accueillir la nature presque au cœur de votre habitation, les plantes grimpantes, telles les lierres donneront un feuillage aux multiples couleurs à votre pergola murale que vous envieront vos voisins. Vous pouvez également agrémenter de fleurs et de plantes votre pergola, celles-ci s’épanouiront au contact de la chaleur et de la lumière. En outre, vous apprécierez d’arroser et de prendre soin de vos compositions. Cet espace sera propice à la détente, afin d’être totalement relaxé, vous pourrez installer des chaises longues ou encore des matelas pour vous reposer en toute quiétude ou bien même prendre plaisir vous faire bronzer durant les longues journées d’été en maillot de bain afin de profiter pleinement de votre pergola.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions